Infolettre

Fil RSS des nouvelles

Grilles et contrats

Nos grilles tarifaires

Vous pouvez obtenir nos grilles tarifaires et contrats types. En inscrivant votre courriel nous vous ferons parvenir des liens vers nos grilles. Vous serez également inscris à notre infolettre.

Nouvelles

Vous êtes ici : Accueil / Le duo de photographes LM Chabot : regards critiques et ironiques

Le duo de photographes LM Chabot : regards critiques et ironiques

3 juin 2013

Partager

Facebook

LM Chabot est une entité bicéphale composée des photographes Alexandre Chabot et Jolianne L’Allier-Matteau. Le duo attire l’attention récemment avec les deux projets ci-haut.

Crocodile Tears, qui s’est mérité un prix Applied Arts section fashion and beauty. « Nous voulions en quelque sorte exprimer de façon ironique l’extravagance de la mode. On voyait la piscine publique comme un moyen de faire un projet rafraîchissant et disjoncté, avec comme ligne narrative un triangle amoureux. »

Puis No Worries, gagnant d’un Flash Forward award, une série de mise en scène entièrement réalisée avec un appareil 4×5, que le duo décrit en ces termes: « On adopte en quelque sorte une approche anthropologique pour aborder ces sujets. Nous créons des mises en scène qui soulignent certaines aberrations de la société actuelle, ses contradictions, ses perversions et ses vices, le tout semé d’une touche ironique. »

Les thèmes qui retiennent l’attention  des photographes dans cette série sont la crise immobilière, la consommation et le gaspillage ainsi que la dépendance aux outils de communications (le bluetooth). Les artistes repèrent les lieux parfaits pour installer leurs mises en scène, sous le regard amusé des “locaux” («la propriétaire du motel où on a shooté Bluetooth croyait qu’on tournait un film porno, elle était plutôt sceptique… ») puis composent la scène avec une part inévitable d’imprévus : « Pour La Fête jetable, le terrain était vide avant la prise de vue. Nous avons dû emprunter une roulotte (qui venait de passer au feu) et la déplacer à l’endroit voulu. Il a également fallu trouver les personnages qui nous manquaient sur le camping. »

Jolianne et Alexandre travaillent ensemble pour tous leurs projets, personnels et professionnels. «Un de nous deux a une idée, puis on la développe ensemble: on dessine, on choisit les personnages et la ligne narrative comme si chaque photo était un frame extrait d’un film. Tout est étudié, rien n’est laissé au hasard. Pendant le shooting on se complète vraiment, quand l’un a une crainte ou un doute, l’autre est là pour trouver une solution. On est jamais stressés les deux en même temps! Quand l’un shoot, l’autre dirige le set et vice versa. Pendant un shooting on se passe souvent la caméra! »