Infolettre

Fil RSS des nouvelles

Grilles et contrats

Nos grilles tarifaires

Vous pouvez obtenir nos grilles tarifaires et contrats types. En inscrivant votre courriel nous vous ferons parvenir des liens vers nos grilles. Vous serez également inscris à notre infolettre.

Nouvelles

Vous êtes ici : Accueil / Archive

Archive pour la catégorie Photoreportage

miguel-legault_projetprime-cause-humanitaire

Prix Lux 2013 : Miguel Legault

5 octobre 2013

Partager

Facebook

Miguel Legault a été primé pour son projet dans la catégorie Cause Humanitaire au concours Lux 2013 organisé par Infopresse, qui récompense les meilleures images de l’année.

Alexis
Alexis, 7 ans, combat un cancer. Un médulloblastome est logé sur son cervelet. Depuis sa chirurgie, il subit une série de traitements de chimiothérapie.

Photographie: Miguel Legault
Client: Coalition Priorité Cancer au Québec

l’Impact des fans: Christian Fleury en terrain nouveau pour BMO

3 décembre 2012

Partager

Facebook

La photographie d’entreprise, c’est parfois plus que des portraits de gens en complet-cravate. En voici un excellent exemple: à la demande de BMO, Christian Fleury a photographié un match de soccer opposant l’Impact de Montréal et le Toronto FC.

« BMO cherchait quelque chose de sportif et compétitif, mais qui parle de relation avec les jeunes et les fans. Je me suis improvisé photographe de sport bien sûr, mais j’ai travaillé fort pour capter des images un peu inhabituelles… La magie est arrivée à la fin, quand tout les photographes quittaient le stade et qu’il ne restait que les fans » raconte le photographe.

éLoges: Martine Doucet expose à la Place des Arts

2 novembre 2012

Partager

Facebook

À partir de demain et jusqu’au 2 décembre, vous êtes invités à vous glisser dans les coulisses de salles de spectacles jusqu’aux loges des acteurs en pleine transformation… À travers les photographies de Martine Doucet, qui révèlent ces moments furtifs où le comédien se prépare à devenir le personnage. La première exposition solo de la photographe remplira l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts de clichés tirés du livre éLoges, publié aux éditions du passage.
«Pour moi, cette étude photographique consiste à observer et tenter de comprendre le mécanisme du jeu des transformations et des apparences. Car à mon avis, au théâtre comme dans la vie, le maquillage, les coiffures et les costumes témoignent d’un même désir profond et légitime: celui d’être regardé » confie l’artiste.

Sortir de l’Auberge; Dominique Lafond chez les jeunes raccrocheurs

24 octobre 2012

Partager

Facebook

Fraîchement sorti des presses, le livre Les Auberges du coeur, l’art de raccrocher les jeunes est le fruit de plusieurs mois de travail pour la photographe Dominique Lafond et l’auteur Ariane Émond. « J’ai visité les 29 auberges de la province, de Montréal à Rimouski, sur une période de 4 mois. J’ai rencontré des intervenants dévoués et des jeunes aux regards pétillants.  À part l’activité organisée lors de ma visite, il n’y avait aucune mise en scène » raconte la photographe.

Les Auberges du coeur, qui fêtent cette année leurs 25 ans, accueillent des jeunes à qui la vie n’a pas fait de cadeau. « L’ouvrage décrit les parcours chaotiques de jeunes désemparés et les stratégies originales pour les accueillir, les remobiliser, leur redonner confiance en eux et en leur collectivité » précise l’éditeur, Bayard Canada. La conception graphique est signée Catherine Gravel.

Prix Lux: Jean-François Lemire

6 octobre 2012

Partager

Facebook

Jean-François Lemire a gagné le Grand prix de la catégorie Portrait non publié du concours Lux 2012 organisé par Infopresse, qui récompense les meilleures images de l’année.

Adisq 2011
Portraits des 20 artistes ayant reçu le plus grand nombre de nominations dans le cadre du gala de l’Adisq, l’Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo.

Studio: Shoot Studio
Client: Adisq
Maquillage, coiffure: Félicie Hubert (Gloss)
Retouche: Mégane M. Voghell (Shoot Studio)

élection de Marois, attentat: Maude Chauvin était là.

13 septembre 2012

Partager

Facebook

Lorsque Maude Chauvin s’est rendue au Métropolis le 4 septembre avec le mandat d’immortaliser l’élection de la première première ministre du Québec pour un numéro spécial du magazine Châtelaine, elle était loin de se douter de la tournure dramatique qu’allait prendre la soirée!

« J’étais juste devant la scène pour photographier Madame Marois lorsque l’attentat a eu lieu. Après quelques minutes de confusion dans la foule, j’ai compris que je ne pouvais pas m’échapper et que ce que j’avais de mieux à faire, c’était de prendre des photos. Je suis restée sur place et j’ai continué mon reportage. Ce n’est qu’après coup que nous avons compris l’ampleur du drame. »

« Nous devions livrer les photos pendant la nuit car le magazine partait sous presse le lendemain. Toute l’équipe était ébranlée par les évènements et nous ne savions pas encore quel angle nous allions donner au reportage. À 4h du matin, nous avons choisi de ne pas trop jouer le drame mais plutôt de redonner à Madame Marois la soirée qu’elle n’a pas eue, celle de la victoire, qui est un peu la victoire de toutes les femmes » raconte la photographe.

Le dep des Lu. Reportage de Dominique Lafond

2 mai 2012

Partager

Facebook

Après avoir documenté ces institutions de la québécitude avec le livre Sacré dépanneur! en 2009, la photographe Dominique Lafond et la journaliste Judith Lussier nous offre une version plus intime de ces micro-commerces à travers l’expérience de la famille Lu, qui tient dépanneur dans le quartier montréalais de La Petite-Patrie.
« C’était une suite parfaite au livre! La famille Lu nous a ouvert bien plus que les portes de son dépanneur. On pense trop peu aux sacrifices et obstacles vécus par les familles d’immigrants même lorsqu’on les côtoie plusieurs fois par semaine en achetant une pinte de lait. » confie la photographe.

Produit par l’ONF et réalisé en collaboration avec Le Devoir, l’essai interactif Ying Jia, dépanneur de La Petite-Patrie est en ligne ici.

http://depanneur.onf.ca
Journaliste : Judith Lussier
Photographe : Dominique Lafond
Conception sonore : Cedric Chabuel
Réalisation et design web : Deux Huit Huit

Ayiti Lavi, de Jean-François Leblanc.

28 mars 2012

Partager

Facebook

Beauté, sensualité, joie, dignité et détermination, sont quelques-uns des mots qui viennent l’esprit en regardant les immenses images d’Haïti qui habillent les murs de l’espace BOHU jusqu’au 30 avril.

Le photojournaliste Jean-François Leblanc y expose une série de photographies réalisées à l’automne 2010, quelques mois après le terrible tremblement de terre. Le photographe y rend hommage à la résilience des Haïtiens en partageant une vision positive d’un peuple au travail, en pleine reconstruction. La vie reprend son cours : d’où le titre de l’exposition Haïti la vie!

La Tohu, 2345 rue Jarry Est, coin Iberville.

Occupons L’actualité.

9 novembre 2011

Partager

Facebook

Lorsque Jean-François Leblanc est allé, sur une base personnelle, faire quelques photos de la première journée de manifestation du mouvement «Occupons Montréal» le samedi 15 octobre, il ne se doutait pas qu’une de ses photos se retrouverait sur la couverture du magazine L’actualité!

De retour à quelques reprises chez les “indignés”, auxquels le magazine devait consacrer sa Une, le photographe est tombé par hasard sur la shot: « J’étais sur le point de partir quand ce jeune travailleur sortit de sa tente d’expédition pour prendre son café matinal et entamer sa première journée d’occupation. J’ai su à ce moment-là que j’avais l’image que je recherchais. »

Comme quoi, les initiatives personnelles, ça peut être payant!

Backstage avec Denis Gagnon

24 octobre 2011

Partager

Facebook

Le 8 septembre dernier au café Birks, Bénédicte Brocard a joué les reporters de mode et a immortalisé non seulement le défilé du designer Denis Gagnon, mais aussi toute l’effervescence qu’on retrouvait dans les coulisses.
«Le défi, c’était surtout pour moi celui de sortir de ma zone de confort et de plonger dans le monde de la mode.  Tout se déroulait très vite, j’ai du m’adapter rapidement. Au bout du compte, j’ai découvert un univers finalement assez bon enfant, celui du Designer sans doute…»
Bref, une expérience rafraîchissante.